Category Archives: Les échos de Forum de la direction

DEVOTEAM : 3 réunions CE en 1 après-midi

Alain Quiniou, le code du travail en bandoulière , secrétaire du CE d’APOGEE et secrétaire du CCE de DEVOTEAM jouera probablement son va-tout dans la réunion extraordinaire exigée à la majorité des membres titulaires sans sa signature, à Levallois mardi 10 juillet 86 AF à 13H30.

L’ordre du jour unique était initialement la nomination d’un expert-comptable.

Alain Quiniou, ayant lu selon toute vraisemblance le code du travail en diagonale, à l’envers ou un autre texte de loi d’un pays de langue anglo-saxonne prêté par son ardent protecteur HOUNHOUAYENOU, il a cru bon faire plaisir à la direction et « modifier l’ordre du jour de cette réunion en le complétant du point obligatoire suivant :

- Nomination dun représentant des salariés au conseil de surveillance du « FCPE DEVOTEAM Actions »;

Nous vous prions de bien noter que la personne désignée doit être porteuse de parts »

Continue reading

Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(4)

La CFE-CGC replace le post de la CGT à sa place

Subject: Note de service sur la gestion de l’intermission du 01/07/07 au 31/08/07
Author: CFE-CGC/Devoteam
Body:

Bonjour toutes (<13,4%) et tous,

Ci-dessous le post de Mayssam de ce matin que j’entérine.

Cordialement.

http://synapse27.free.fr/

Ci-joint extrait du mail envoyé à la direction :

————————————

Sent: Friday, June 29, 2007 12:46 AM

To: Stanislas.De.Bentzmann@devoteam.com

Bonjour,

Je me permets de vous rappeler que la dernière note de service (DS-TOP_Gestion de l’Intermission-Eté 2007.pdf) envoyé par la direction de DEVOTEAM est entachée d’illégalités et est contraire aux dispositionsdu code du travail en matière de congés payés (cf. DVT_rep-idt_2003.pdf).

DVT_rep-idt_2003.pdf : courrier envoyé par l’inspection du travail en septembre 2003 en réponses à ce type d’agissement de la direction de DEVOTEAM.

———————————–
lien de la note de service:

https://rendezvous.devoteam.com/wps/af/30501616.pdf

lien du courrier de l’inspecteur du travail (septembre 2003) :

http://cgtdevoteam.free.fr/doc/rep-idt.pdf

Bonne journée

Mayssam

See the document at the following address:

http://extranet.devoteam.com/basesNotes/devoForums/ce_forum.nsf/MasterDiscFrameset?OpenFrameset&Frame=NotesView&SRC=viewAllByMail/84F2B03B76170CF8C1257309004BC881?OpenDocument

Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(3)

Pour ne pas avoir usé de sagesse, Mr Rombaut se voit offrir le même mauvais point que son patron.

DEVOTEAM: Messieurs les censeurs bonsoir !

Messieurs les censeurs bonsoir !



Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(2)

La direction détruit le post du DSC CGT et baragouine une gamète d’explication suivies de géantes menaces.
—–Original Message—–

From: Damien.Rombaut@devoteam.com mailto:Damien Rombaut@devoteam.com]

Sent: Friday, June 29, 2007 11:44 AM

To: DSC CGT@devoteam.com

Cc: Jean-Luc Lemire@devoteam.com; Christelle Chappaz@devoteam.com

Subject: Information : Retrait de ton post

Mayssam,

Le post que tu as mis en ligne ce jour, le 29 juin 2007 à 10H16, sur le forum CE a été retiré.

Le contenu de ce message, reprenant un extrait du mail envoyé à la Direction à 0H46, contrevient au Règlement du Forum CE sur l’intranet Devoteam.

En effet, le règlement de ce forum interdit explicitement ce type d’action dans les termes suivants :

« Une déontologie est demandée à l’ensemble des utilisateurs du forum CE.

Les communications se doivent de respecter les dispositions législatives relatives à la presse.

Par conséquent, les communications ne contiendront ni diffamations publiques, ni injures, ni fausses nouvelles, ni provocations.

Par ailleurs, le contenu de la communication doit être conforme à la

finalité du forum, c’est à dire, «au travers des réflexions constructives,

la direction et les membres du CE contribuent à des aménagements des conditions de travail, tant collectives, qu’individuelles au sein de l’entreprise.»

La liste de diffusion ne doit cependant pas se substituer à l’espace dédié à la communication syndicale dont l’objet est de revendiquer des améliorations des conditions de travail.

Par conséquent, l’action politique et syndicale est strictement interdite au sein de ce forum. »

Nous tenions à t’en aviser.

Le retrait de ce post est effectué sans préjudice des éventuelles suites disciplinaires qui pourront être mises en oeuvre.

Damien Rombaut

——————————————

HR Manager Affaires Sociales

33 (0)6 98 08 86 83

——————————————


CE DEVOTEAM: Encore des problèmes de redistribution du budget ASC

Subject: Remboursement participation à un Club de Sport
Author: Monsieur Consultant/Consulting/FR/Devoteam
Body:

Bonjour à tous,

je ne sais pas si vous y êtes arrivé, moi non. Il m’est impossible de me faire rembourser la maigre participation du CE de DEVOTEAM à une inscription à un club de judo.

C’était proche du gag, mais finalement c’est pathétique.

Après plus de 6 mois d’attente, 2 « factures » du club de mon village car la première a été perdu, une photocopie de ma licence, un mail me disant que le règlement était enfin parti … Mais non rien n’y fait.

D’abord le dossier a été perdu, après il n’y avait plus de chéquier, après la facture n’était plus suffisante il fallait une carte de membre de club (désolé l’association sportive d’un village de 2000 personnes n’édite pas de cartes de membres, c’est pas le Forest Hill).

Je commence à croire que le règlement se fait à la tête du client.

Si vous y êtes arrivé dites le moi cela m’aiderait à comprendre.

Cordialement.

 

Le CE souhaitait au départ reverser le budget des ASC de façon inversement proportionnelle aux salaires, la direction ayant refusé de donner les moyens d’un calcul de barème, celui-ci a voté en début d’année 2007 une motion pour restituer de façon égale le budget des ASC.

Post à lire sur le forum de la direction

 

Voir : Les élus avaient pourtant voté pour une répartition égalitaire du budget ASC.

 

Forum Eurosec 2007: Apprendre à vivre dans un monde sans frontière (où tout est possible)

Par Guy Hervier. Pour sa 18e édition, le Forum Eurosec organisé par Devoteam a mis l’accent sur la dimension internationale, mondiale, de la société des technologies de l’information et des conséquences sur la sécurité. « Depuis toujours, les hommes ont vécu dans des espaces limités, avec Internet, l’abolition des frontières est une idée plutôt dérangeante, mais avec laquelle il faut s’habituer pour dépasser les réflexes locaux alors que les problèmes sont globaux », rappelait Michel Bon, président du Conseil de surveillance du groupe Devoteam. Dans cette vision géopolitique de la sécurité, l’exemple de L’Estonie, qui fut rappelé comme un exemple tout récent, apporte une éclatante confirmation.

L’Estonie ne répond plus,pas plus que l’intranet de DEVOTEAM (holding de XPconseil).

« En quelques années, et plus spécialement depuis septembre 2001, le problème de la sécurité s’est considérablement développé », présentait Andrea Servida, directeur adjoint de la commission « Internet, réseau et sécurité de l’information » à la commission européenne. L’exemple récent de l’Estonie qui est des pays les plus avancés au niveau européen en matière d’administration électronique constitue une illustration plus que pertinente. L’utilisation des attaques informatiques étant désormais un moyen naturel de protestation ou d’intimidation.

Suite à la décision de Tallim de déplacer un monument aux morts soviétiques du centre-ville, les Estoniens d’origine russes ont organisé de larges manifestations. Simultanément, les sites Internet du gouvernement, des partis politiques, des médias et de certaines entreprises ont été dans l’obligation de fermer suite à des attaques de déni de services. Et les internautes qui se connectaient à ces différents sites étaient redirigés vers des images de soldats soviétiques. Les coupables n’ont pas été identifiés, mais des soupçons pèse sur les autorités et des responsables politiques estoniens ont fait des déclarations dans ce sens. Bien entendu, le gouvernement russe a nié toute implication, notamment par la voix de son porte-parole Dimitri Peskov, qui a assuré que « l’Etat [russe] ne saurait en aucune façon être impliqué dans le cyber-terrorisme ».