Category Archives: épargne salariale

EPARGNE SALARIALE ET POUVOIR D’ACHAT : L’ETAT PICKPOCKET

Une fois de plus Nicolas Sarkozy, qui avait déjà fait la même chose lorsqu’il était Ministre des Finances, veut autoriser les salariés à débloquer, de façon dérogatoire à la loi, une partie de leur épargne salariale issue de la participation (jusqu’à 10 000 euros).

Michel Lamy, représentant de la CFE-CGC au Conseil Supérieur de la Participation s’insurge contre ce numéro d’illusionniste.

• Cette mesure est sans intérêt pour le pouvoir d’achat et la consommation. La dernière fois, seul un tiers des sommes ainsi libérées avaient été consommées les autres étant replacées, notamment en assurance-vie.
• En fait, en la matière, l’Etat se comporte comme un pickpocket se servant dans la poche-épargne des salariés et leur rendant l’argent sous forme consommable en ayant l’air de leur faire un cadeau. Mais cet argent ne sera pas disponible deux fois et manquera à la date où il aurait pu être normalement débloqué.
• Ces déblocages exceptionnels désorganisent la gestion des fonds d’épargne salariale, ceci pouvant même être source de sérieuses difficultés pour les fonds solidaires.
• Le choix du moment pour une telle mesure est particulièrement stupide : alors que la bourse est chahutée, les retraits peuvent accroître la chute. Les salariés en seront les grands perdants.
• Cette mesure nuit également à l’actionnariat salarié, lequel a besoin de stabilité. Il est vrai que le Président de la République se moque totalement de la Participation (souvent le seul mode d’épargne de ménages modestes) puisque son ministre, Luc Chatel, chargé de la tutelle du Conseil Supérieur de la Participation, n’a toujours pas trouvé de date pour réunir celui-ci. Depuis janvier 2007, aucune réunion du Conseil n’a eu lieu. Exactement comme si celui-ci n’existait plus.

Pour Michel Lamy, représentant CFE-CGC au Conseil Supérieur de la Participation, ce numéro de passe-passe n’est qu’un trucage à deux balles.

Il pleut, il mouille et au lieu de bronzer vous dépensez sans compter – Je vous demande de vous arrêter.

DEVOTEAM_PEE

Quelles que soient les négociations, la direction bicéphale du groupe DEVOTEAM, Bentzmann& Bentzmann a tout bloqué comme si les juges n’avaient que DEVOTEAM à traiter.

DEVOTEAM ne vous fera pas la pub du PEG et du PEE du groupe.

Attention, les propriétaires actionnaires n’ont pas donné cette possibilité à toutes les entités du groupe.

Renseignez-vous avant auprès de AXA IM ou capeasi.com.

Choisissez le fonds « Devoteam actions », vous bénéficierez de l’abondement, un complément financier à hauteur de 100% des versements effectués en numéraire entre le 1er janvier et le 30 septembre de l’année. L’abondement est plafonné de la manière suivante :

  • 400€ pour les salariés ayant de 3 mois à 3 ans d’ancienneté au 30 septembre de l’année
  • 800€ pour les salariés ayant 3 à 6 ans d’ancienneté au 30 septembre de l’année
  • 1200€ pour les salariés ayant plus de 6 ans d’ancienneté au 30 septembre de l’année.

N’attendez pas la dernière semaine de septembre pour devenir porteur de parts ;

Ainsi vous pourrez devenir éligible au conseil de surveillance du FCPE et même devenir président.

Alors, encore un effort d’économie pour doubler la mise.

En attendant le prochain journal sue l’épargne salariale, lisez Le point sur le PERCO

DEVOTEAM Sol 92 – Questions DP pour le 8 aout 2007.

Sommaire

Q 1 : L’employeur suit-il systématiquement l’art 50 de CCN ? Pourquoi ne pas le rappeler automatiquement dans les ordres de mission ?. 2

Q 2 : Point sur le harcèlement. 2

Q 3 : Point sur la CNIL.. 3

Q 4 : Licenciement possible d’un représentant du personnel 3

Q 5 : Départ de 120 salariés de DEVOTEAM vers Apogée. 4

Q 6 : Conditions de travail – La presse et les blogs spécialisés nous livrent cette information : « Christelle Chappaz DRH France de DEVOTEAM – “Maintenant c’est moi la méchante, pourtant je n’ai pas changé !” » http://www.google.fr/blogsearch?hl=fr&q=devoteam&btnG=Rechercher&lr. Continue reading

DEVOTEAM : 3 réunions CE en 1 après-midi

Alain Quiniou, le code du travail en bandoulière , secrétaire du CE d’APOGEE et secrétaire du CCE de DEVOTEAM jouera probablement son va-tout dans la réunion extraordinaire exigée à la majorité des membres titulaires sans sa signature, à Levallois mardi 10 juillet 86 AF à 13H30.

L’ordre du jour unique était initialement la nomination d’un expert-comptable.

Alain Quiniou, ayant lu selon toute vraisemblance le code du travail en diagonale, à l’envers ou un autre texte de loi d’un pays de langue anglo-saxonne prêté par son ardent protecteur HOUNHOUAYENOU, il a cru bon faire plaisir à la direction et « modifier l’ordre du jour de cette réunion en le complétant du point obligatoire suivant :

- Nomination dun représentant des salariés au conseil de surveillance du « FCPE DEVOTEAM Actions »;

Nous vous prions de bien noter que la personne désignée doit être porteuse de parts »

Continue reading

Qui?Nous secrétaire de CCE et du CE d’Apogée : Dernier suppôt des propriétaires actionnaires.

Bien qu’il ait fallu expliquer plusieurs fois au brave collaborateur zélé des Bentzmann&Bentzmann comment devait se comporter un secrétaire de CE, Qui?Nous Alain expert en désinformation, fervent opposant à la demande d’expertise comptable que la direction rechigne a démarrer malgré les suites pénales qu’elle encourt présente son projet de PV du dernier CCE ordinaire comme suit :

Continue reading

DEVOTEAM group: Expertise-comptable – Relance de demande de réunion exceptionnelle du CCE

le 20 juin 2007

Monsieur le Président,

En application de l’article L 435-4, alinéa 6 du Code du Travail, à la demande de la majorité des membres titulaires du comité central d’entreprise de l’UES « groupe DEVOTEAM », qui depuis ont été rejoints par leur secrétaire ainsi leur secrétaire adjoint, vous avez pu prendre connaissance du courrier RAR référencé 1E00051232023 par les services de la Poste.
Ce courrier réclamait l’organisation d’une réunion exceptionnelle du CCE mais précisait l’indispensable comme s’il en fût nécessaire, à savoir : « dans les délais légaux les plus brefs » ; Ce qui en aucun cas pourrait être interprété comme le plus tard possible, ce qui explique ce courrier de relance.

Continue reading

CR de la réunion des DP de DEVO Sol 92 du mercredi 13 juin 2007.

Participants :
CC : DRH DEVO France
EdC : RH, spécialiste du droit d’entreprise, Conseillère de la direction.
Récemment ex-stagiaire, vient juste de sortir de l’école et d’intégrer DEVOTEAM.
CQ, PS, BD, MAH, PK, DH : DP
PP : invité des DP, expert en experts de la direction.

Prolégomènes : La direction s’est autorisée à renuméroter la liste des questions pour simplifier la vie des représentants du Personnel. On fera donc avec.

1- FCPE (Fonds commun de placement d’entreprise)

exemple gestion FCPE uatre que celui de DEVOTEAMCC : RD représentait les collabos de DEVO, c’était le CE d’autrefois, d’il y a 3 ans qui l’avait choisi.
Le règlement du FCPE le stipule.
Les DP : Nous avons chercher le règlement sans résultat, nous ne voudrions pas alerter AXA et l’AMF inutilement. Comme celui-ci devrait être à la disposition des salariés, pourrais-tu nous le présenter durant cette réunion.

CC : Oui, oui, bien sur mais ultérieurement.

Les DP : Le mieux serait que tu nous dises où le consulter et tu le diffuseras ultérieurement ; Où se trouve-t-il exactement ?

Continue reading

DEVOTEAM Group Négociations sur l’Intéressement : la direction traîne des pieds(2)

La réponse du DSC FO du groupe DEVOTEAM

Bonjour DH,

Je trouve dommage, qu’une nouvelle fois, les IRP ne soient informés qu’en dernier ressort.

Cela devient une habitude désagréable qui remet en question la volonté de la direction d’instaurer un véritable dialogue social au sein de l’UES Devoteam.

La direction sait très bien ou elle veut aboutir dans ces négociations, mais au lieu d’avancer avec les IRP, elle nous néglige.

La semaine dernière, j’ai assiste à une journée organisée par mon syndicat FO, durant cette journée, il y a eu une intervention de Mme Parisot (présidente du MEDEF).

Cette dernière qui venait de déjeuner avec le président Sarkozy a confirmer l’importance d’avancer et de construire avec les syndicats ouvriers et de redonner les moyens nécessaires aux IRP.

Je pense donc qu’il est temps pour le groupe DEVOTEAM de saisir l’importance de cette position des représentants du patronat en France,

De plus, il y a un an, une charte de valeur a été instaurée dans le groupe, pour rappel les valeurs sont ; FRANCHISE, RESPECT, PASSION

Ces valeurs doivent être respectées par tous les salaries du groupe (cela implique également la direction).

Merci donc de nous démontrer votre volonté de devenir un groupe dynamique, respectueux de ses salariés qui seront de nouveau passionnés par leur travail et feront grandir le groupe

Je reprends une phrase de notre secrétaire général qui a dit ; « Un salarie heureux est un salarie qui travaille mieux ! »

Dans l’attente de l’instauration d’un véritable dialogue social sain dans notre groupe.

Cordialement

Logo FO PFI

DEVOTEAM Group Négociations sur l’Intéressement : la direction traîne des pieds(1)

Ci-dessous le mail parvenu ce jour au groupe de travail sur l’intéressement rédigé par DH, HR Manager – Affaires Sociales

Bonjour,

La prochaine réunion devait avoir lieu le mardi 5 juin 2007 à 9h30 sur le sujet de l’intéressement.
La proposition que je devais vous faire n’est pas finalisée. Il faut donc la reporter.

Je serai absent la semaine prochaine et vous propose donc le vendredi 22 juin 2007 soit le matin, soit entre midi et deux, soit l’après-midi.

Par ailleurs, il semble que certains n’aient pas bien compris le cadre dans lequel on intervient. Je reprécise donc ce qui a été dit lors de notre première réunion :

Lors de la réunion du CCE du 27/03/07, les élus ont posé des questions en matière de politique salariale au Président. Godefroy de Bentzmann a annoncé alors que la direction était prête à réfléchir à une augmentation de la réserve spéciale d’intéressement ou de participation, comme le permet la loi du 30 décembre 2006 (LOI n° 2006-1770 du 30 décembre 2006 pour le développement de la participation et de l’actionnariat salarié et portant diverses dispositions d’ordre économique et social).

L’objectif de ce groupe de travail du CCE est donc de définir les critères de performance à atteindre et le montant de l’augmentation de la réserve spéciale en cas d’atteinte des critères définis.
Cela ne remet en aucune façon en cause les accords existants et cela ne consiste pas à négocier un nouvel accord d’intéressement.
En terme de date, l’objectif est d’avoir terminé pour fin juin / débuit juillet, c’est à dire avant l’été et les départs en congés.

Cordialement,
——————————————
DR

HR Manager
Affaires Sociales
——————————————

Cliquez ici pour connaitre la réponse du DSC FO du groupe DEVOTEAM.