Category Archives: Forum Eurosec

Appel à communication pour le Forum EUROSEC

DEVOTEAM et la secuwww.globalsecuritymag.fr mars 2008 par Marc Jacob

A l’occasion de sa 19ème édition, le forum européen sur la sécurité des systèmes d’information propose une nouvelle fois à ses participants de venir confronter leurs expériences et leurs attentes en matière de sécurité du SI, sur chacun des volets managérial, fonctionnel, humain, technique et scientifique.

Organisée par Devoteam Consulting depuis 19 ans*, la nouvelle édition d’Eurosec’, rendez-vous des professionnels de la sécurité, se déroulera le 18 septembre 2008 à Paris.

Placée sous le haut patronage de la Commission Européenne, de l’ISF, du MINEFI, du Ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire, et du Secrétariat Général de la Défense Nationale, cette manifestation s’adresse notamment aux RSSI, aux DSI, aux responsables d’entreprises et d’administrations, aux DRH, aux contrôleurs généraux, aux Risk Managers et aux RPCA.

Pour cette nouvelle édition, Devoteam Consulting a choisi de concentrer ses conférences sur une journée **et de développer son panel international en abordant notamment les visions européennes*** et américaines touchant aux problématiques de la sécurité. Ainsi, lors d’Eurosec’ 2008 seront proposés davantage de thèmes, de retours d’expérience et de tables rondes. De nouveaux lieux de rencontre seront aménagés, avec en particulier un espace d’échange élargi ainsi qu’un espace pour les éditeurs de solutions de sécurité.

Au final, lors d’Eurosec’ 2008 seront proposées plus de 50 interventions au travers de conférences et de tables rondes sur des sujets tels que la sécurité, l’intelligence économique, la conformité, la continuité d’activité ou encore le management du risque, qui apporteront un puissant éclairage sur les enjeux de la sécurité pour les années à venir.

Cette année, les grands thèmes de l’édition 2008 seront :

- la gouvernance de la sécurité et le management du risque,

- les nouvelles armes de la guerre économique,

- la protection de l’information au cœur de la stratégie de l’entreprise,

- l’évolution de la fraude et des outils de protection****.

- L’appel à communication est disponible sur le site internet de l’événement www.forum-eurosec.com. Les propositions d’intervention devront être remises au comité de programme avant le 29 mars 2008.

 

* Le groupe Devoteam a été créée par Guy-Hubert Bourgeois (qui l’a quitté en 2000) Stanislas et Godefroy de Bentzmann en 1995

** Tant mieux, il y aura moins de tracts à distribuer.

*** Bentzmann&Bentzmann refusent pouratant toute proposition de CEE ( Comité d’Entreprise Européenne)

**** No problemo, nous demontrerons dans les tracts que les cordonniers sont toujours les pires chaussés. C’est simple, chez DEVO on ne retrouve rien encore moins les réunions de CHSCT.

Forum Eurosec 2007: Apprendre à vivre dans un monde sans frontière (où tout est possible)

Par Guy Hervier. Pour sa 18e édition, le Forum Eurosec organisé par Devoteam a mis l’accent sur la dimension internationale, mondiale, de la société des technologies de l’information et des conséquences sur la sécurité. « Depuis toujours, les hommes ont vécu dans des espaces limités, avec Internet, l’abolition des frontières est une idée plutôt dérangeante, mais avec laquelle il faut s’habituer pour dépasser les réflexes locaux alors que les problèmes sont globaux », rappelait Michel Bon, président du Conseil de surveillance du groupe Devoteam. Dans cette vision géopolitique de la sécurité, l’exemple de L’Estonie, qui fut rappelé comme un exemple tout récent, apporte une éclatante confirmation.

L’Estonie ne répond plus,pas plus que l’intranet de DEVOTEAM (holding de XPconseil).

« En quelques années, et plus spécialement depuis septembre 2001, le problème de la sécurité s’est considérablement développé », présentait Andrea Servida, directeur adjoint de la commission « Internet, réseau et sécurité de l’information » à la commission européenne. L’exemple récent de l’Estonie qui est des pays les plus avancés au niveau européen en matière d’administration électronique constitue une illustration plus que pertinente. L’utilisation des attaques informatiques étant désormais un moyen naturel de protestation ou d’intimidation.

Suite à la décision de Tallim de déplacer un monument aux morts soviétiques du centre-ville, les Estoniens d’origine russes ont organisé de larges manifestations. Simultanément, les sites Internet du gouvernement, des partis politiques, des médias et de certaines entreprises ont été dans l’obligation de fermer suite à des attaques de déni de services. Et les internautes qui se connectaient à ces différents sites étaient redirigés vers des images de soldats soviétiques. Les coupables n’ont pas été identifiés, mais des soupçons pèse sur les autorités et des responsables politiques estoniens ont fait des déclarations dans ce sens. Bien entendu, le gouvernement russe a nié toute implication, notamment par la voix de son porte-parole Dimitri Peskov, qui a assuré que « l’Etat [russe] ne saurait en aucune façon être impliqué dans le cyber-terrorisme ».