Monthly Archives: juin 2007

Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(5)

—–Message d’origine—–

De : Damien Rombaut@devoteam.com [mailto:Damien.Rombaut@devoteam.com]
Envoyé : vendredi 29 juin 2007 19:47
À :; cgc@devoteam.com
Cc : Jean-Luc Lemire@devoteam.com; Christelle Chappaz@devoteam.com
Objet : Information : retrait de ton post

Pascal,
Le post que tu as mis en ligne ce jour, le 29 juin 2007 à 15H47, sur le forum CE a été retiré.
Le contenu de ce message, reprenant à ton compte un post de Mayssam contenant un extrait de son mail envoyé à la Direction à 0H46, contrevient évidemment au Règlement du Forum CE sur l’intranet Devoteam.

En effet, le règlement de ce forum interdit explicitement ce type d’action dans les termes suivants :

« Une déontologie est demandée à l’ensemble des utilisateurs du forumCE. Les communications se doivent de respecter les dispositions législatives relatives à la presse.

Par conséquent, les communications ne contiendront ni diffamations publiques, ni injures, ni fausses nouvelles, ni provocations.
Par ailleurs, le contenu de la communication doit être conforme à la finalité du forum, c’est à dire, «au travers des réflexions
constructives, la direction et les membres du CE contribuent à des aménagements des conditions de travail, tant collectives,
qu’individuelles au sein de l’entreprise.»
La liste de diffusion ne doit cependant pas se substituer à l’espace dédié à la communication syndicale dont l’objet est de revendiquer des améliorations des conditions de travail.
Par conséquent, l’action politique et syndicale est strictement interdite au sein de ce forum.

Dès 11h42, un post avait été laissé sur le forum pour rappeler les termes du règlement et annoncé le retrait du post litigieux de Mayssam.

Le retrait de ce post est effectué sans préjudice des éventuelles

suites disciplinaires qui pourront être mises en oeuvre à ton encontre, au regard du manquement flagrant au règlement intérieur du forum.

Damien Rombaut

——————————————

HR Manager Affaires Sociales

33 (0)6 98 08 86 83

——————————————

Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(4)

La CFE-CGC replace le post de la CGT à sa place

Subject: Note de service sur la gestion de l’intermission du 01/07/07 au 31/08/07
Author: CFE-CGC/Devoteam
Body:

Bonjour toutes (<13,4%) et tous,

Ci-dessous le post de Mayssam de ce matin que j’entérine.

Cordialement.

http://synapse27.free.fr/

Ci-joint extrait du mail envoyé à la direction :

————————————

Sent: Friday, June 29, 2007 12:46 AM

To: Stanislas.De.Bentzmann@devoteam.com

Bonjour,

Je me permets de vous rappeler que la dernière note de service (DS-TOP_Gestion de l’Intermission-Eté 2007.pdf) envoyé par la direction de DEVOTEAM est entachée d’illégalités et est contraire aux dispositionsdu code du travail en matière de congés payés (cf. DVT_rep-idt_2003.pdf).

DVT_rep-idt_2003.pdf : courrier envoyé par l’inspection du travail en septembre 2003 en réponses à ce type d’agissement de la direction de DEVOTEAM.

———————————–
lien de la note de service:

https://rendezvous.devoteam.com/wps/af/30501616.pdf

lien du courrier de l’inspecteur du travail (septembre 2003) :

http://cgtdevoteam.free.fr/doc/rep-idt.pdf

Bonne journée

Mayssam

See the document at the following address:

http://extranet.devoteam.com/basesNotes/devoForums/ce_forum.nsf/MasterDiscFrameset?OpenFrameset&Frame=NotesView&SRC=viewAllByMail/84F2B03B76170CF8C1257309004BC881?OpenDocument

Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(3)

Pour ne pas avoir usé de sagesse, Mr Rombaut se voit offrir le même mauvais point que son patron.

DEVOTEAM: Messieurs les censeurs bonsoir !

Messieurs les censeurs bonsoir !



Bentzmann&Bentzmann contre la CGT ou le retour de la censure à la Suprême Soviét(2)

La direction détruit le post du DSC CGT et baragouine une gamète d’explication suivies de géantes menaces.
—–Original Message—–

From: Damien.Rombaut@devoteam.com mailto:Damien Rombaut@devoteam.com]

Sent: Friday, June 29, 2007 11:44 AM

To: DSC CGT@devoteam.com

Cc: Jean-Luc Lemire@devoteam.com; Christelle Chappaz@devoteam.com

Subject: Information : Retrait de ton post

Mayssam,

Le post que tu as mis en ligne ce jour, le 29 juin 2007 à 10H16, sur le forum CE a été retiré.

Le contenu de ce message, reprenant un extrait du mail envoyé à la Direction à 0H46, contrevient au Règlement du Forum CE sur l’intranet Devoteam.

En effet, le règlement de ce forum interdit explicitement ce type d’action dans les termes suivants :

« Une déontologie est demandée à l’ensemble des utilisateurs du forum CE.

Les communications se doivent de respecter les dispositions législatives relatives à la presse.

Par conséquent, les communications ne contiendront ni diffamations publiques, ni injures, ni fausses nouvelles, ni provocations.

Par ailleurs, le contenu de la communication doit être conforme à la

finalité du forum, c’est à dire, «au travers des réflexions constructives,

la direction et les membres du CE contribuent à des aménagements des conditions de travail, tant collectives, qu’individuelles au sein de l’entreprise.»

La liste de diffusion ne doit cependant pas se substituer à l’espace dédié à la communication syndicale dont l’objet est de revendiquer des améliorations des conditions de travail.

Par conséquent, l’action politique et syndicale est strictement interdite au sein de ce forum. »

Nous tenions à t’en aviser.

Le retrait de ce post est effectué sans préjudice des éventuelles suites disciplinaires qui pourront être mises en oeuvre.

Damien Rombaut

——————————————

HR Manager Affaires Sociales

33 (0)6 98 08 86 83

——————————————


Patricia Emmel est nommée directrice financière de Devoteam et intègre le Comité exécutif

DEVOTEAM_Patricia_EmmelDans le cadre de ses fonctions, elle pilotera le système de gestion de Devoteam et supervisera les directions financières des filiales du Groupe. Avant de rejoindre Devoteam, Patricia Emmel était directrice financière Europe Centrale de Tietoenator (300 M€ de CA, 12 pays) depuis le rachat de la société de services allemande SESA en 2005, dont elle était Chief Financial Officer.

Elle a débuté sa carrière en 1982 dans l’audit chez Touche Ross. Depuis 1990, elle occupait des postes de direction financière au sein de groupes internationaux dans l’univers des services (JC Decaux) ou des médias (Primacom), à la fois en France et en Allemagne.

Patricia Emmel est née en Allemagne et diplômée de l’université de Mannheim et de Paris Dauphine. Elle a un diplôme d’expert comptable (DECF).
Marc Jacob B

Madame tombe au mauvais moment, les comptes de DEVO font être totalement verifiés.

Qui?Nous secrétaire de CCE et du CE d’Apogée : Dernier suppôt des propriétaires actionnaires.

Bien qu’il ait fallu expliquer plusieurs fois au brave collaborateur zélé des Bentzmann&Bentzmann comment devait se comporter un secrétaire de CE, Qui?Nous Alain expert en désinformation, fervent opposant à la demande d’expertise comptable que la direction rechigne a démarrer malgré les suites pénales qu’elle encourt présente son projet de PV du dernier CCE ordinaire comme suit :

Continue reading

Le fantôme des intermissions du 34 rue Kléber est revenu.

Lors de la réunion du CE du 12 juin 2006, la direction représentée par JL Lemire et C Chappaz déclarait que de fausses notes de service circulaient sans leur consentement ; Les représentants de la direction n’en n’auraient eu pas même connaissance.

Le même phénomène se reproduit sans la moindre information, ni avis des IRP : Comité d’établissement, DP, CHSCT.

Conclusion même s’il s’agit d’info, ce document n’a aucune valeur, vous pouvez le benner.

Continue reading

La voie libre pour détruire le Code du travail ?

Ca y est, l’homme au Karcher élu à la présidence dispose aussi d’une majorité au Parlement: Fillon et lui vont s’attaquer au Code du travail comme l’exige le MEDEF. Ils vont tenter de remettre en cause cent cinquante ans d’histoire sociale, revenir sur la durée du travail abaissée de 1848 à nos jours, forcer les salariés à travailler plus, à gagner moins dans de moins bonnes conditions de santé et de sécurité.

Le Code du travail, c’est le droit le plus intime pour 16 millions de salariés du privé mais le droit le moins enseigné, le moins connu, le plus contesté, le plus fraudé. C’est le droit qui protège trop fragilement et fixe le coût de la force de travail de 91 % de la population active. Fillon et Sarkozy ont, depuis deux ans, fait réécrire ce code prétendument simplifié « à droits constants », en réalité à «droits très allégés ». Une commission de cinq technocrates a été mise en place le16revrier 2005 par Larcher, il était prévu de publier le nouveau Code en mai ­juin 2006 si la grande mobilisation victorieuse contre le CPE ne les en avait empêchés. Têtus et sournois, ils ont glissé dans la-loi « sur le développement de l’actionnariat salarié » publiée le 30 décembre 2006, un « cavalier parlementaire», l’article 57, prolongeant les délais du 1er janvier au 30 septembre 2007. Puis Larcher a annoncé devant le Sénat, le 29 janvier, qu’ils allaient le faire avant la présidentielle… il l’a redit le 6 février devant la Commission nationale des négociations collectives: tous les syndicats s’y sont opposés! Mais ils l’ont imposé quand même, le 7 mars en Conseil des ministres, par ordonnance 2007-329 publiée au JO du 12 mars, dans le silence général, avec la complicité des grands médias TF1, de France 2, du Monde ou du Figaro.

II n’y a eu aucun débat en pleine présidentielle contre ce coup de force. On a pu dans ce pays, avec une censure inouïe, en dépit de l’opposition totale des syndicats unanimes, changer le Code du travail de fond en comble. Même la principale candidate de gauche, bien qu’alertée, couverte de notes sur ce sujet, n’en a pas dit un mot.

Pour l’heure, ils n’ont édité que la partie législative, applicable le 30 septembre, la partie réglementaire serait prête le 1er janvier 2008, applicable le 1er mars 2008 au plus tard. Ils ont redécoupé le Code à 9 livres en un Code avec 8 parties et des 271 subdivisions, on en arrive à 1890, de 1 891 articles à 3 652! Ce n’est pas « simplifié ». Ils ont renuméroté tous les articles, faisant s’écrouler toutes les jurisprudences, abrogé des articles clefs, restructuré le fond théorique et pratique du Code, ils ont déclassé près de 500 lois en décrets modifiables sans repasser par le Parlement. Et dans les mois qui viennent, en plein été, ­si rien ne les arrête, le pire est à venir.

Ils vont tenter de remettre en cause cent cinquante ans d’histoire sociale.

Gérard FILOCHE Inspecteur du travail

La direction affirme sa volonté de discriminer une population de travailleurs ciblés

DSC CGT DEVOTEAM Group à
Monsieur le Président de DEVOTEAM
86 rue Anatole France
92300 Levallois-Perret

Le 27 juin 2007.

Compte rendu de réunion du 27/6/2007 à 11H.

Objet : Réponse au courrier adressé au PDG de DEVOTEAM le 5 juin 2007.

Présents :

DR : chargé des relations sociales.

MAH : Délégué Syndical CGT.

Lieu de réunion : 82 rue Anatole France, 92300 Levallois-Perret.

Début de réunion 11h08

La direction confirme que les congés imposés au salarié du 6 au 31 août 2007 ne touchent pas tous les IRP, et que cette mesure cible juste une population de salariés dite en « intercontrat ».

La direction ne garantit pas la réception des mails « forwardés », ce qui est le cas du salarié qui est abonné chez Free sans garantie de service.

La direction note que les salariés en « intercontrat » ne peuvent pas archiver leurs mails Devoteam.com, de plus la taille de la boite à lettres est limitée à 256 Mo.

La direction maintient sa position d’imposer les congés payés aux « intercontrat » ; Le reste du personnel prend ses congés comme il entend.

La direction justifie sa position d’imposer les congés payés en raison de la situation d’intermission du salarié ;

La direction note pourtant que l’intermission n’est pas de la responsabilité du salarié.

Fin de réunion 11h21.

DEVOTEAM et les contraintes de l’été.

Comme chaque année, à la plus grande surprise de la structure, un événement climatique, dénommé changement et plus exactement désigné comme « l’été » est survenu le 21 juin ;

Ce phénomène aura eu pour conséquence pourtant déjà connue une prolifération de consultants en intermission; dès lundi 25 juin 2007, la salle des intermissions du 34K était bondée, certains consultants attendant dehors qu’une chaise et un appareil à gérer l’Internet (sorte de PC déjà obsolète 5 ans auparavant) se libère pour participer à leur pénitence.

Ils (et elles<10%) auraient péché car le contrat commercial entre DEVOTEAM et leur client s’est achevé.

Rien de véritablement concret n’ayant été prévu pour ce terme commercial pourtant prévisible, les consultants mènent d’eux-mêmes les démarches incombant ordinairement aux commerciaux pour retrouver un ou plusieurs clients, c’est ce qu’on nomme la « proactivité ».

Continue reading