Promulgation du CPE :un petit arrangement entre amis

PP 30 / 31.03.2006 / 21.00

Face à la sourde obstination du Premier ministre et devant l’incompréhensible décision du Conseil constitutionnel, la CFE-CGC mettait tous ses espoirs dans son dernier recours : un appel au chef de l’État, seul capable aujourd’hui d’apaiser la crise sociale par la non promulgation de la loi relative au Contrat première embauche.

En effet, comment donner crédit à un texte qui nie le droit des salariés, d’une part, et n’atteindra certainement pas ses objectifs d’emplois, d’autre part, preuve en étant l’échec patent du CNE… ? La récente circulaire du ministère de la Justice invitant les parquets à assurer un suivi spécifique de l’application des règles d’ordre public en droit du travail témoigne, elle aussi, de la faiblesse de ce texte.

Hélas ! le président de la République, en confirmant ce soir le CPE, en a décidé autrement, ne laissant aucune chance au camp de l’apaisement. La simple modification de la loi égalité des chances qu’il propose n’est qu’un « petit arrangement entre amis », qui n’aura d’autre effet que la montée de l’exaspération.

La réponse de la CFE-CGC reste la même : nous manifesterons notre désapprobation et l’exigence de l’abandon du CPE, le 4 avril prochain dans la rue…

One thought on “Promulgation du CPE :un petit arrangement entre amis

  1. Pingback: instant payday loans

Comments are closed.