Aux salariés piégés par l’entourloupe de DH, président de la grosse commission : la CACAs

Bonjour toutes et tous,

DH, DS CFTC n’aura aucun mal à vous expliquer qu’aucun accord valable CAS n’a été signé par qui que ce soit:

Seul l’accord des 35 heures de 2000 est valable.

Le DIF DEVOTEAM est « opposé » par tous les syndicats sauf la CFTC et ne vaut donc rien.

Le DIF TOP est sans valeur car signé en cachette entre un chef du personnel qui avait tapé sur un salarié et une DS qui se sera fait démandater juste après.

Les accords UES sont en attente du 8 novembre 2006, date d’audience au tribunal de Levallois-Perret. Une affaire portée en justice depuis mai 2006 car entre autres curiosités, le 3ème accord de la série aura disparu 1 mois.

Pourtant un accord tient tout de même la route :

L’accord des moyens réservé au syndicat, il a été signé par la CFTC uniquement et lui profite exclusivement.

Des syndicats ont un peu, d’autres rien.

La CAS : commission Artiste et Spectateur n’existe tout simplement pas.

A cela, il y a quantités d’explications :

Une commission est une émanation de CE, les CE n’avaient jamais créé pareille abstraction aux dates de démarrage de cette organisation, il y a fort longtemps.

D’autre part, il eut été difficile de l’accepter car cette fausse commission possède la forme d’une association.

Elle dispose d’un trésorier par exemple.

En l’occurrence, la trésorière de cette association vient d’être saquée salement le mois dernier sans que nous n’en soyons informés à temps. Elle n’avait pas beaucoup de travail ces temps derniers me semble-t-il et ici ce n’est pas le meilleur signe d’une pérennité envisageable chez DEVO.

Le mieux est encore de demander des éclaircissements à DH, DS CFTC lui-même, homme d’affaire sans argent, qui en tant que président de la travailleuse trésorière a décidé de la conduire à son propre entretien de licenciement. Il l’aura ainsi accompagné dans son départ de l’entreprise sans motif, sans trop la défendre non plus sans doute.

Une paille dans l’univers de DH, DS CFTC qui aura perdu 30 de ses collègues les années précédentes.

D’aucuns le subodorent aussi d’avoir voté positivement au licenciement du délégué Syndical CFDT l’an passé.

C’est peut-être faux après tout. Pourquoi pas ?

DH, DS CFTC aurait ainsi réalisé une bonne action au moins une fois dans sa vie.

On le soupçonne également, dans une recherche d’optimal budgétaire de sa commission d’avoir trop brutalement décidé qu’1 salaire de trésorière valait 3 subventions CAS. La malheureuse travailleuse n’y aura évidemment pas résisté.

Enfin, le CE auquel vous vous adressez n’a absolument aucun moyen depuis sa création, comme DH, DS CFTC, génuflecteur en chef de la direction aurait du vous prévenir. En tant que salarié de cet établissement, je regrette que vous n’en preniez conscience qu’à cet instant.

La raison évidente de cette situation est l’absence d’effort de la direction à transmettre au CE ses moyens de fonctionnement dans les temps, effort que DH, DS CFTC et sa liste ne font qu’aggraver par leur désapprobation systématique des PV.

Dans cette mesure, le CE ne peut en aucun cas décider d’une dépense, quand bien même celle-ci serait future alors qu’il est tout à fait incapable de l’assumer.

Quoiqu’il en soit, DH, DS CFTC avait prévu me semble-t-il une annulation peu après la première séance, faites comme vous le souhaitez :

  • Annuler,
  • Contraignez DH, DS CFTC tant qu’il n’est pas en prison d’assurer la pérennité de son œuvre,
  • Faites de même avec la direction sans qui rien n’aurait pu se produire.
  • Allez au commissariat.
  • Allez voir un avocat.
  • Envoyez une LRAR au Vatican

NB. Il y a beaucoup de représentants de personnel dans la liste des stagiaires. Étonnant non ?

Dont un secrétaire de CE. Amusant cette fois.

PP

DSC groupe DEVOTEAM

Conseiller du salarié

http://cgcdevoteam.free.fr


C.B@devoteam.com a écrit :

Objet: Accord CAS ?
De: CB@devoteam.com
À: ce@devoteam.com; 30 piégés
Cc: « DH@devoteam.com »

Bonjour,

Je fais parti d’un des ateliers du CAS, comme tous ceux en copie de ce mail.

Nous avons démarré nos ateliers début octobre à raison d’une séance par semaine.

DH, DS CFTC vient de nous annoncer que nous étions en situation critique suite à renversement de situation avec le « CE Solution 92″.

Ce qui nous a été remonté est :

« Le CE Solution 92 avait donné son accord (vote à l’unanimité), puis maintenant a donné son désaccord sans raison ».

Au nom de tous, pouvons nous en savoir plus sur ce qu’il se passe et quelle est notre situation ?

Cdt,

CB

2 thoughts on “Aux salariés piégés par l’entourloupe de DH, président de la grosse commission : la CACAs

  1. Pingback: pay day loans

  2. Pingback: payday loans uk

Comments are closed.