Compte rendu du CCE de l’UES du groupe DEVOTEAM du 10 septembre 2007

Après avoir attendu des mois de manœuvres dilatoires de la part de la direction, associé au secrétaire du CCE grand absent de cette après-midi.

Les membres élus titulaires du CCE décident unanimement de retenir le cabinet Secafi-Alfa pour auditer les comptes.

La réunion dont l’ordre du jour était préparé unilatéralement par la direction et hypothétiquement le secrétaire du CCE était le suivant :

· Approbation du PV de la réunion du CCE ( dernière réunion ordinaire)

· Désignation du cabinet d’expertise-comptable

· Information sur les résultats du groupe Devoteam du 1er Semestre 2006

· Information sur les projets d’acquisitions, cessions et les fusions d’entreprises

· Information sur le projet de fusion de structures internes (Devoteam

· SRIT SAS / Devoteam SA et XP Conseil SAS / Devoteam Consulting SA)

· Information sur l’intégration d’AuSystems,

· Désignation d’un salarié, porteur de parts du FCPE, comme représentant des salariés au conseil de surveillance du FCPE Devoteam-actions,

· Désignation d’un salarié comme représentant des salariés au conseil de la fondation d’entreprise Devoteam,

· Point sur la mise en place d’un Comité Européen d’Entreprise

· Point sur les moyens mis en oeuvre pour réduire les encours de facturation,

Questions diverses

Ces questions feront l’objet d’une réponse écrite de la part de la direction et ne feront pas l’ojbet d’un débat en séance. Le secrétaire du CCE aura la possibilité de demander une précision sur chacune de ces réponses.

· Point sur la Mutuelle (bilan, évolution…)

· Plan Epargne Retraite Complémentaire

· Remboursement note de frais et congé paternité

· Rapport sur le bilan social (E/S des effectifs, répartition de la masse

· salariale, age, sexe, … pour la population Devoteam)

· Rapport sur le 1% logement

Le frère du président de Bentzmann refuse néanmoins de présenter un quelconque mandat, s’offusquant même qu’on puisse lui poser la question. Le reste ne fut qu’entrave sur entrave, pour exemple 6 mois après avoir demander les comptes intermédiaires de gestion, le comptable n’aura présenté qu’une ligne expliquant qu’elle représentait les comptes intermédiaires de gestions consolidés !

La suite dans le PV rédigé par le secrétaire de séance, Alain Quiniou le secrétaire encore en titre avait bien joué son va-tout lors de la réunion précédente, il n’a pas souhaité revenir.

A noter, qu’une alerte s’est déclenchée, les salariés du bâtiment sont évidemment sortis à l’exception de quelques uns dont le président du CHSCT et le frère du président du groupe qui a qualifié cette action de stupide au retour des membres sortis.

Il reste surtout à retenir qu’après 14 mois d’attente, la 1ere expertise comptable du groupe est déclenchée.