Tag Archives: Add new tag

Devoteam: maintient ses objectifs annuels.

Par Cercle Finance, publié le 29/08/2012 à 18:19, mis à jour à 18:19

Le chiffre d’affaires est de 262,3 millions d’euros au premier semestre 2012, en légère baisse de 2,3% par rapport au premier semestre 2011. Il est en décroissance de 2,9% à…

Le chiffre d’affaires est de 262,3 millions d’euros au premier semestre 2012, en légère baisse de 2,3% par rapport au premier semestre 2011. Il est en décroissance de 2,9% à taux de change et périmètre constants.

La marge d’exploitation s’élève à 7,2 millions d’euros, soit 2,7% du chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel s’établit à -2 millions d’euros, soit -0,8% du chiffre d’affaires, à comparer aux 11,7 millions d’euros au cours de la même période de l’année dernière.

L’augmentation des charges non courantes par rapport au premier semestre 2011 est liée au coût exceptionnel du plan de transformation du Groupe (4,4 millions d’euros) et à une charge de restructuration de 4,3 millions d’euros ‘ indique le groupe.

Le résultat net part du groupe s’élève à -2,4 millions d’euros contre 7 millions d’euros un an plus tôt.

Le cash flow opérationnel progresse nettement à -8,4 millions d’euros, contre -19,2 millions d’euros au premier semestre 2011. A fin juin 2012, la trésorerie disponible s’établit à 22,6 millions d’euros contre 40,7 millions d’euros à fin 2011.

Devoteam maintient ses objectifs annuels d’un chiffre d’affaires 2012 en légère décroissance entre 515 et 520 millions d’euros et d’une marge d’exploitation d’environ 4% du chiffre d’affaires.

Pour rappel, le plan EAGLE a pour objectif de ramener le taux de croissance et de marge d’exploitation du groupe dans le haut de fourchette des acteurs du secteur, soit environ 10% chacun à horizon 2015.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Bentzmann Président: Tout ce qui fait baisser le coût du travail va dans le bon sens

CFE-CGC - le President Bentzmann à la recherche les touches dun clavier

CFE-CGC - le President Bentzmann mimant un consultant

Publié initialement le : 12 mars 2012 à 22 h 32 min

Des exonérations qui ne font pas l’unanimité

Comment inciter les patrons à recruter des salariés de 55 ans et plus ? Le président sortant a son idée. Une entreprise qui accepterait d’embaucher un chômeur de cette tranche d’âge n’aurait plus à payer de cotisation sociales pour cet emploi.

Toute une partie du patronat français applaudit. C’est le cas notamment de Stanislas de Bentzmann. Il est vice-président du réseau de chefs d’entreprise Croissance + : “Tout ce qui fait baisser le coût du travail va dans le bon sens.”

http://www.franceinfo.fr/

Behave please.