Tag Archives: DEVOTEAM

Les 2 Bentzmann commencent à paniquer

La presse spécialisée dans le relai des annonces de la direction ne rend pas la Grande Transformation programmée par les 2 frères très commode.

L’action*** redégringole, les commentaires des analystes financiers sont peu élogieux et nous les comprenons.

Les salariés* de DEVOTEAM auront appris la nouvelle en interne par « la voix de son maitre » le jour même de l’annonce à la presse. Depuis, les questions fusent encore davantage qu’au début de l’été et les esprits s’échauffent.

La DRH des affaires sociales** qui dit ne pas avoir été au courant et nous la croyons tous, aura pourtant tout fait jusqu’à la dernière minute pour éviter le pire aux deux spécialistes récidivistes de la délinquance sociale.

Désormais un dossier de 500 pages concernant les multiples entraves liés au comportement délictuel des deux frères est dans les mains d’un premier avocat.

Pourtant tels deux ahuris qui tomberaient d’une des tours jumelles en hurlant « jusqu’ici, tout va bien » les complices s’approche du sol à grande vitesse sans parachute.

Le comité d’entreprise de DEVOTEAM a préparé une série d’actions pour mieux comprendre ce nouveau projet dont une expertise indépendante auprès du cabinet SYNDEX.

Mais les deux anarcho-capitalistes ne l’entendent pas de cette oreille et pressurisent le secrétaire du Comité d’Entreprise  adjoint **** par l’intermédiaire de son supérieur hiérarchique afin que le secrétaire du CE abdique devant un ordre du jour fallacieux imposé.

En plus de l’alerte du Comité d’Entreprise, le secrétaire du CHSCT a dû lancer une alerte dans la soirée concernant les mauvais traitements dont sont victimes le secrétaire adjoint  du CE et son manager.

Pour rappel, en 2004 les deux frangins avaient commandé une étude qui visait à contraindre les salariés à baisser de 10% leur rémunération. La CGT, CFDT et CFE-CGC les avaient alors contraint à reculer.

Cette fois encore, tout va bien, le projet est tout simplement bloqué.

*Représentants du Personnel inclus

**Affaires sociales est le titre du service, les salariées du service sont sociales. L’objectif de la direction est lui tout autre, elle l’utilise comme un service antisocial.

***Note à l’ intention de l’AMF, le rédacteur possède une et unique action de DEVOTEAM

**** Le secrétaire en titre a disparu depuis l’été et nous espérons vivement son retour.

Devoteam: maintient ses objectifs annuels.

Par Cercle Finance, publié le 29/08/2012 à 18:19, mis à jour à 18:19

Le chiffre d’affaires est de 262,3 millions d’euros au premier semestre 2012, en légère baisse de 2,3% par rapport au premier semestre 2011. Il est en décroissance de 2,9% à…

Le chiffre d’affaires est de 262,3 millions d’euros au premier semestre 2012, en légère baisse de 2,3% par rapport au premier semestre 2011. Il est en décroissance de 2,9% à taux de change et périmètre constants.

La marge d’exploitation s’élève à 7,2 millions d’euros, soit 2,7% du chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel s’établit à -2 millions d’euros, soit -0,8% du chiffre d’affaires, à comparer aux 11,7 millions d’euros au cours de la même période de l’année dernière.

L’augmentation des charges non courantes par rapport au premier semestre 2011 est liée au coût exceptionnel du plan de transformation du Groupe (4,4 millions d’euros) et à une charge de restructuration de 4,3 millions d’euros ‘ indique le groupe.

Le résultat net part du groupe s’élève à -2,4 millions d’euros contre 7 millions d’euros un an plus tôt.

Le cash flow opérationnel progresse nettement à -8,4 millions d’euros, contre -19,2 millions d’euros au premier semestre 2011. A fin juin 2012, la trésorerie disponible s’établit à 22,6 millions d’euros contre 40,7 millions d’euros à fin 2011.

Devoteam maintient ses objectifs annuels d’un chiffre d’affaires 2012 en légère décroissance entre 515 et 520 millions d’euros et d’une marge d’exploitation d’environ 4% du chiffre d’affaires.

Pour rappel, le plan EAGLE a pour objectif de ramener le taux de croissance et de marge d’exploitation du groupe dans le haut de fourchette des acteurs du secteur, soit environ 10% chacun à horizon 2015.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Rémunération de la direction bicéphale de DEVOTEAM (3eme position)

Photo des 2 Bentzmann bien avant l'annonce du projet de grande transformation annoncé le 29/9/2012

L’excellent journal du net nous informe que les malheureux frères Bentzmann toucheraient 402.948 et 400.236 euros de rémunération totale ce qui les placeraient juste derrière Paul Hermelin de Capgemini SSII pourtant 10 fois plus grosse que DEVOTEAM.

Nous nous permettons donc de leur concéder la pire des médailles, le bronze.

Restez rassurés, le journaliste du journal du net n’avait probablement connaissance des 1.317.494 et 967.537 actions de Stanislas (à droite) et Godefroy (de l’autre côté*) dont les dividendes** à raison de 0.50€/action s’élèvent à  2.285.031 euros pas plus que des sociétés sangsues, propriété des deux frangins accrochées à DEVOTEAM.

*L’utilisation de l’antonyme de droite ne serait ici qu’un cauchemar pour tous.

** Dividendes que les frères Bentzmann s’attribuent généreusement bien entendu.

Bentzmann Président: Tout ce qui fait baisser le coût du travail va dans le bon sens

CFE-CGC - le President Bentzmann à la recherche les touches dun clavier

CFE-CGC - le President Bentzmann mimant un consultant

Publié initialement le : 12 mars 2012 à 22 h 32 min

Des exonérations qui ne font pas l’unanimité

Comment inciter les patrons à recruter des salariés de 55 ans et plus ? Le président sortant a son idée. Une entreprise qui accepterait d’embaucher un chômeur de cette tranche d’âge n’aurait plus à payer de cotisation sociales pour cet emploi.

Toute une partie du patronat français applaudit. C’est le cas notamment de Stanislas de Bentzmann. Il est vice-président du réseau de chefs d’entreprise Croissance + : “Tout ce qui fait baisser le coût du travail va dans le bon sens.”

http://www.franceinfo.fr/

Behave please.

SANCTION PECUNIAIRE : Retenue de salaire des intercontrats comme les appelle notre BAD*

février 2008.

Durant les mois de juillet et août 2007, notre BAD a fait circuler d’abord en toute discrétion, puis en tentant d’associer le CE à sa divulgation une note de service d’intention cœrcitive.

Ce document a été déposée dans la cellule des intermissions en pénitence au RDC du 34 rue Kléber, Levallois-Perret.

Chronologiquement 3 versions différentes se sont remplacées au gré des humeurs de la DRHde la BAD, ces 3 versions tentant toutes à contraindre les consultants en « intercontrat » à liquider leurs soldes de congés payés et leurs RTT.
Cette méthode bien connue qui s’applique au taux d’activité lorsqu’on bricole les chiffres du chômage a une fois encore été mise en application par DEVOTEAM contre la population des intermissions plus nombreuse lors des périodes chômées chez les clients.

Les notes de service en question forcent les intermissions à signer une feuille auprès de notre charmante hôtesse à l’accueil du 86 Anatole France à Levallois.

A défaut de signature en bonne et due forme, DEVOTEAM n’hésite pas à amputer une journée de salaire au travailleur ; Sanction pécuniaire dont le prétexte serait une absence non justifié ! Continue reading